• Aucun programme en cours de diffusion actuellement :(

» Tout le programme
Bienvenue sur Fureur.

EC - Nouvelle du front : Death Mark - par Graham McNeill

EC - Nouvelle du front : Death Mark - par Graham McNeill

Publié par wylhem le 15/05/2015 à 11:02

Un sorcier du chaos en quête de révélations. Une escouade de Silver Skulls et son Prognosticator en chasse. La confrontation sera sanglante. Encore une nouvelle de Graham McNeill pour le MMOTPS Eternal Crusade, toujours aussi sombre à l'image du conflit qui s'annonce sur Arkhona.

Nous voici de retour avec une histoire sombre écrite de main de maître par Graham McNeill. Ash’Hy Mok, le sorcier de la Black Legion, a servi son maitre Tzeentch avec dévotion depuis des siècles... Mais le seigneur du Changement lui donnera-t-il la puissance nécessaire pour échapper à la divination mystique des Silver Skulls ?

 

Eternal Crusade Chaos Death Mark

 

Death Mark, "La Marque de Mort"

Une nouvelle d'Eternal Crusade par Graham McNeill
Une nouvelle d'Eternal Crusade par Graham McNeill

Une nouvelle d'Eternal Crusade par Graham McNeill

 

Les cartes posées devant Madrona étaient recouvertes de velours fin, tissé de cristal psycho-actif provenant des loupes basaltiques du plus grand volcan de Varsavia. Elles vibrèrent à son contact même au travers du gantelet d'argent de son armure de bataille et il ressentit la puissance qu'elles contenaient.

 

Avec la marque de mort si proche, une divination était dangereuse mais le sergent Sachar avait insisté.

 

La carte centrale posée sur la console fendue représentait l’Empereur inversé, croisé par 2 éclairs.

 

« Un présage d’une puissance terrible » dit-il, les yeux fermés comme si la signification des cartes le transperçait. « Un messager du Warp. Chacun de ses pas apporte la désolation. »

 

Madrona posa une carte de chaque côté. Même les yeux fermés, il les reconnut.

 

« L’épée dans la nuit. L’œil du Grand Ennemi. »

 

« Une mission d’assassinat et une cible des temps anciens », cracha Sachar dans son dos. « Vous aviez raison. »

« Il reste deux cartes », dit Madrona.

« Les cartes de la Chance et de la Certitude », dit Sachar, « Vous pouvez prédire lesquelles ? »

« Seuls les plus grands Prognosticators peuvent deviner de telles vérités. »

« Nos vies en dépendent », rétorqua Sachar, « Recommencez ».

« Non. La marque de Mort approche. Le carnage qu’il engendre rendra les cartes trop confuses. »

 

Bien que Sachar ne répondit pas, Madrona pouvait sentir sa frustration devant tant d’incertitude. Les Prognosticators des Silver Skulls avaient lu les voies des futurs possibles pour conduire les campagnes de ces guerriers depuis des millénaires, et entendre l’un d’entre eux parler d’incertitude était inconcevable.

 

« Malgré tout ce qu’on peut vouloir, la divination n’est pas un art précis, frère sergent. Il nous montre le chemin, mais même le plus puissant d’entre nous ne peut savoir où il conduit. »

« Cela nous a conduits ici, frère Madrona », dit Sachar baissant les yeux vers le chœur de la cathédrale.

« L’escouade Kyanite vivra ou mourra selon vos prédictions. »

 

L’immense bâtiment, dans lequel les dix guerriers des Silvers Skulls étaient postés, avait autrefois été la plus grande cathédrale de la ville, un symbole monolithique dédié à la gloire de l’Empereur dans son aspect du croisé éternel.

Un millier de bûchers se consumaient des centaines de mètres plus bas, restes des derniers défenseurs du temple. Les prêcheurs et les fidèles avaient vaillamment combattu les guerriers du Grand Ennemi, mais contre les traîtres légionnaires génétiquement modifiés, il n’y avait aucun espoir de survie. Torturés au-delà de la résistance humaine, brûlés sur des bûchers et enchainés à des fers, la chair de leur cadavre formait une bouillie graisseuse dégoulinante à leur pied.

 

L’argent de l’armure de bataille de Madrona était terne, son éclat masqué par les cendres qui recouvraient chacun d’eux après des semaines passées à s’infiltrer dans la ville tenue par l’ennemi. Il passa le bras sur son torse et toucha la gemme bleue sertie dans l’orbite du crâne de son épaulière.

 

Un Prognosticator reste normalement à l’écart de ses frères, mais Madrona avait choisi de remplacer les gemmes carnelianes de son symbole de crâne par celles de l’escouade Kyanite récupérées sur Gildar Secundus. Sachar avait apprécié le geste tout comme ses guerriers. Cela avait créé un lien entre eux même si Madrona les guidait vers un futur incertain.

 

Le sergent tira son épée et Madrona savoura sa féroce et brutale envie de bataille. L’ascension dans les rangs des compagnies de combat des Silver Skulls faisait naître beaucoup de choses chez les hommes des tribus de Varsavia mais la joie bestiale des effusions de sang n’en faisait pas partie.

 

« Combien de temps ? » demanda Sachar. « Cela me rend malade de rester dans ce lieu maudit plus longtemps que nécessaire. C’est une offense de voir les halls de l’Empereur profanés. »

« Calmez les feux dans vos veines, sergent », conseilla Madrona, suffoquant tout à coup dans un spasme comme si une entité avide d’âmes lui tordait les entrailles.

 

*

 

« Le meurtre est un piètre substitut au sacrifice volontaire » remarque Ash’hy Mok en se frayant un chemin parmi les bûchers emplissant la cathédrale, « Mais ça a son utilité. »

 

Les cris d’agonie des laquais de l’Empereur faisaient toujours écho dans l’éther, jouant des notes de désespoir, d’agonie et de terreur. Seul un nombre infime étaient restés fidèles à leur croyances, les autres étaient tellement dévorés par la douleur quand leur peau fondait sur leurs os qu’ils en appelèrent à tous les dieux qui les délivreraient de cette agonie.

 

Les robes du sorcier étaient faites de tissu noir comme la suie, bordées de turquoise et brodées de runes azures suggérant des griffes acérées. La base de son bâton dessinait des schémas géomantiques dans la bouillie gélatineuse de graisse et d’os couvrant le sol. Des arcs électriques couraient tout du long, des entités primitives du Warp étaient attirées comme des insectes autour d’une lampe et ondulaient à travers les déchirure de la réalité.

 

Ils vacillaient et mourraient à peine apparus, une faim primale pour les âmes les conduisait à leur propre dissolution alors qu’ils se repaissaient du massacre.

 

Derrière Ash’hy Mok, sorcier de la Black Legion, avançaient huit guerriers en armure noire corbeau. Les étoiles de bronze sur leurs épaules et leurs torses brillaient dans la lumière des flammes, leur éclat terni par les cendres sanguinolentes. Une meute d’une centaine de mutants en habits élimés suivaient les guerriers d’Abaddon comme des charognards dans l’ombre d’un prédateur alpha.

 

« Votre cruauté est toujours aussi plaisante, sorcier », dit Kastagar en regardant vers les bûchers « Mais ce monde a été vidé de toute vie depuis longtemps. Pourquoi restons-nous ? »

« Nous restons parce que je l’ai décidé » dit Ash’hy Mok. « Ce monde n’a peut-être plus rien d’utile pour le Destructeur, mais il reste encore des choses pouvant servir les puissances immortelles du Warp. La connaissance acquise par la souffrance et la peine… De tels savoirs de choix ne devraient pas être négligés.

« Vous parlez comme un philosophe mais je parle comme un guerrier » dit Kastagar. « Comme quelqu’un dont la vie s’achèvera si je ne rapporte pas au Maitre de Guerre des vaisseaux remplis d’esclaves et de butin pour alimenter sa croisade. »

 

Ash’hy Mok secoua la tête. « Il y a quelque chose ici qui me préoccupe, Kastagar, l’intuition d’un futur possible. De plus tu as déjà des esclaves par millions et assez de prises de guerre pour lancer ta propre croisade. »

 

Kastagar accéléra le pas et stoppa leur marche d’un grognement, les lentilles rouges de son casque luisant de colère.

 

« Oui et avec chaque jour qui passe où nos vaisseaux restent en orbite, la menace de représailles de l’Imperium grandit. Le Maitre de Guerre ne tolère aucun retard et notre croisade a un besoin urgent de nouveaux mondes pour se ravitailler avant d’avancer plus avant dans l’espace impérial. Nous devons partir et nous partons immédiatement. »

 

Ash’hy Mok frappa le sol de son bâton et une couronne d’éclair jaillit au point d’impact. Les corps enchainés renversèrent la tête et hurlèrent, des flammes bleues s’échappant de leurs joues fondues.

 

Kastagar recula et ses guerriers formèrent un cercle autour de lui, leurs armes levées.

 

« Qui es-tu pour me commander Kastagar ? » rugit Ash’hy Mok. « Je suis l’envoyé du Maître de Guerre, son conseiller mystique et son lien avec les puissances de la Ruine. Crois-tu vraiment que tes victoires ici te rendent indispensable ? Que tu peux marcher au côté de quelqu’un béni par les Dieux et le traiter en égal ?

 

La puissance courait sur l’armure d’Ash’Hy Mok, flammes entropiques de fureur violette. Les lentilles de son heaume brillaient comme des étoiles et une couronne sombre d’énergie immatérielle venue du warp crépitait autour de lui. Des choses murmurantes poussaient dans son dos, alimentées par sa colère et pressées contre le voile de la réalité.

 

Il pouvait les relâcher d’un geste et elles déchiquetteraient le guerrier présomptueux de la Black Legion avant même qu’il ne cligne des yeux.

 

Kastagar vit sa mort dans les yeux d’Ash’hy Mok et tomba à genoux, les bras levés devant lui en suppliant.

 

« Pardonnez-moi seigneur » dit-il, « Il en sera fait selon votre volonté. »

« Vous n’êtes que mes serviteurs. »

« Nous ne sommes que vos serviteurs » acquiesça Kastagar.

 

Son corps empli d’énergie du warp, les sens d’Ash’hy Mok étaient plus aiguisés qu’à l’habitude, le feu s’échappant des bouches des corps remplit la cathédrale avec la lumière vacillante de l’Empyrean.

 

Cela éclaira les guerriers en armure argentée qui tombaient du toit à l’instant où ils atterrirent.

 

*

 

Madrona alluma son réacteur dorsal juste avant de percuter les dalles. Le marbre éclata à l’impact, projetant un nuage de débris et de poussière tout autour de lui. Son épée et son pistolet jaillirent dans ses mains l’instant d’après. Son premier tir traversa le casque d’un des traîtres, son deuxième le torse d’un pauvre malheureux derrière lui.

 

Sachar atterrit une seconde plus tard, suivi de près par les guerriers étincelants de l’escouade Kyanite. Comme si leur rapide descente depuis le plafond avait nettoyé les cendres, leurs armures étaient plus brillantes que jamais.

 

La surprise fut totale, six guerriers de la Black Legion étaient déjà morts, tués au moment de l’atterrissage. Les derniers survivants se regroupèrent autour du sorcier, sachant leur destin scellé.

 

Les cartes résonnaient dans la bourse de cuir à la ceinture de Madrona et de puissants courants d’énergie Warp couraient sur sa peau à chaque respiration. Le sorcier portant la marque de mort était entouré de feu, portant un bâton crépitant de force psychique.

 

Ses robes et son armure étaient noires et rehaussées d’inscriptions bleues brillantes et fines comme des cheveux, catéchisme des puissances sombres et dogmes maudits. Les ailes déployées sur son casque trahissaient sa vraie nature, la transformation de sa chair mortelle et sa reformation au gré des courants Warp.

 

« Je te désigne, créature de haine, abjecte et repoussante » cria Madrona, projetant son épée à travers une paire de cultistes frénétiques. « Une marque de mort des Silver Skulls est sur toi. »

 

Le monstrueux sorcier ricana, le son provoquant chez Madrona comme une crise d’épilepsie. « Je suis Ash’hy Mok de la Black Legion » dit-il, « je suis la mort pour les autres. »

 

Sachar chargea en direction d’Ash’hy Mok, son pistolet crépitant et son épée virevoltant en direction du coup du sorcier. Ash’hy Mok pointa son bâton et une traînée de lumière indigo brûla l’armure de Sachar en un clin d’œil. Madrona eût un aperçu furtif du squelette du sergent avant qu’il ne parte en fumée.

 

Les cultistes enragés encerclèrent les Silver Skulls, des goules émaciées aux yeux morts, aux doigts crochus et aux dents jaunies. Les épées prélevèrent leur tribut mais leur but n’étaient pas de combattre les Space Marines, plutôt de bloquer leurs lames et vider leurs chargeurs.

 

Madrona frappa à travers la masse et modela la puissance qu’il possédait en lui depuis la naissance en une lance de feu meurtrière. Il la relâcha à travers son épée et rugit d’une joie sauvage alors que les flammes argentées engloutissaient les guerriers que les cartes avaient désigné pour mourir.

 

Le sorcier disparut dans une explosion de magnésium et Madrona entendit un cri perçant. Il balança sa lame de droite et de gauche, propageant le feu parmi les guerriers de la Black Legion survivants.

 

Ils tombèrent à genoux, brisés par le feu purificateur de Madrona. Sa châleur était celle de la vengeance, et sa lumière celle de l’Empereur lui-même. Alors qu’il faiblissait et que Madrona sentait le goût de la cendre résultant du sort, il vit que ce n’avait pas été assez.

 

Ash’hy Mok était indemne.

 

Lui et un champion de la Black Legion était tout ce qu’il restait des traitres mais leurs armures ne portaient que quelques brûlures du feu purificateur de Madrona.

 

« Tu es puissant, petit psycher » dit Ash’hy Mok. « Une vie passée à puiser dans le Warp t’a donné de la force. »

 

Des vents immatériels soufflèrent autour du sorcier comme il se remettait sur ses pieds, les énergies sombres jouant sur son bâton, son armure plus éclatante que jamais.

 

« Mais j’ai manipulé le Warp et la trame de l’Empyrean durant un millier de vies et tu ne peux rien me faire que je ne puisse endurer. »

 

Madrona plongea plus profondément en lui à la recherche de plus de puissance, il ne lui en restait presque plus. Mais il avait une chose qu’Ash’hy Mok n’avait pas.

 

Il avait des frères.

 

« Guerriers de Varsavia ! » cria Madrona. « Prêtez-moi votre force, votre lame et votre volonté ! »

 

Les Silver Skulls se regroupèrent autour du Prognosticator et Madrona sentit la pureté de leur détermination, forgée à travers leurs corps génétiquement modifiés. Aucun n’était doté de pouvoir psychique mais leur seule présence le revigorait.

 

« Nous plaçons la marque de mort tous ensemble ! » hurla Madrona.

 

Et ils chargèrent.

 

*

 

Ash’hy Mok tenait le cœur du psycher dans sa main, regardant les schémas dessinés pas le sang au creux de la paume de son gantelet.

 

« Qu'est-ce que cela te raconte ? » demanda Kastagar, sa voix gargouillait depuis que le côté de son casque avait fondu en une masse d’os, de métal et de chair. La peau découverte était comme du cuir et des écailles, d’un bleu indigo et reptilien. Son œil visible était jaune et doté de multiples pupilles. Un fils béni des dieux , donc. Peut-être un de ceux à ne pas sacrifier trop rapidement dans le futur.

« Cela me dit que je comprends mieux la source du problème qui nous retenait sur ce monde quand tous nos sens nous disaient de partir. Je ne le savais pas mais j’attendais ces guerriers. »

« Pourquoi ? »

« Pour ce qu’ils portaient sur eux » dit Ash’hy Mok, levant une bourse de cuir éventrée de laquelle tomba plusieurs cartes griffées.

« Un tarot Impérial. »

« Une variante, oui » acquiesça Ash’hy Mok, tournant la tète vers le corps derrière lui. « Une version comme celle qu'employait jadis, le Night Haunter. Une manière frustre de lire les courants du Warp mais qui les a amenés à moi, ce qui est du plus grand intérêt. »

 

Kastagar grogna, tel un taureau, un grognement animal.

 

« Tu te flattes trop. »

« Pas du tout. Ce psycher me connaissait, affirmant que j’étais marqué mais la mort qu’il vit fut la sienne. Il est venu ici pour m’abattre personnellement. Je découvrirai ce qu’il a vu et qui l’a poussé à tout tenter pour en finir avec moi. »

 

Ash’hy Mok remit le cœur dans la cavité vide de laquelle il l’avait arraché. Du sang jaillit. Les gouttelettes tombèrent au milieu des débris aux pieds du sorcier et il sourit en voyant l’alignement des courbes et des lignes, des ovales et des ellipses.

 

Il laissa échapper un soupir en sentant les remous du Warp. Il reconnut les étoiles se mouvant dans leur course à travers l'univers, une série d’images stellaires passant devant ses yeux.

 

Et enfin il le vit, un arrangement de systèmes et de planètes, une conjonction d’alignements correspondant au schéma du sang dans les cendres des croyants abattus.

 

Un nom lui apparut, un qu’il sut venir de l’âge du Maître de Guerre déchu. Un monde sans importance pour ce qu’il en savait, mais que ces guerriers soient venu le tuer pour ce qu’il pourrait faire là-bas lui donnait une importance nouvelle.

 

« Qu’est-ce que tu vois ? » demanda Kastagar.

« Un monde » dit ASh’hy Mok. « Un monde prêt à être moissonné, un monde renfermant plein de secrets. Un monde digne d’être offert au Maître de Guerre. »

« Où est ce monde ? »

« Dans les marches septentrionales » dit Ash’hy Mok. « Il se nomme Arkhona. »

 

Que de rebondissements dans ce récit plein de sang, de rage et de magie. Que les voies du Warp semblent impénétrables ! Mais quels secrets recèlent Arkhona ? Venez nous faire part de vos hypothèses, vos spéculations les plus folles, mais surtout n'oubliez pas que le Maître du Changement vous regarde depuis son royaume improbable et mouvant.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

 

(Source - traduit par Fureur)

(Source - Traduit par Fureur)
Poster un commentaire

4 commentaires

  • Strykhe a laissé un commentaire le 15/05/2015 à 11:09
    Pas mal. Ils sont à 10 contre 2 et perdent.. On dirait Fureur lors de ses grand jours

    Un peu moins bien que celle avec les Orks, qui garde ma préférence, cependant.
  • wylhem a laissé un commentaire le 15/05/2015 à 12:32
    Techniquement ils étaient 10 contre 9 (+ 100 cultistes) au début
    Par contre mon passage préféré reste la dernière transition de l'histoire : "Ils chargèrent" puis "Il tient le c?ur de son ennemi dans sa main" ... Mais bordel qu'est ce qui a pu mal tourner à ce point les mecs ??
  • Sepharios a laissé un commentaire le 15/05/2015 à 18:34
    Y'avait un Naellioh en lead ( easy troll)
  • wylhem a laissé un commentaire le 15/05/2015 à 21:20
    C'est méchant pour les troll Sépha

Poster un commentaire

Connectez vous pour ajouter un commentaire.

Recherche FUREUR

WebTV 1

Bloc_VG

Le portail The Eternal Crusade

Le Portail Eternal Crusade

Retrouvez toute l’information de Warhammer 40.000 - Eternal Crusade sur Fureur avec un portail dédié à l’actualité du jeu. Tout ce qui touche de près ou de loin à votre jeu préféré est présent sur le portail Fureur W40K - EC. Les news officielles sont retranscrites, des analyses et des articles sont proposés par les rédacteurs et les membres et traitent des changements sur Eternal Crusade avec les modifications d’objet, des discussions sur les classes et l'optimisation, les mises à jour, etc… Des guides sont également présents, rédigés par nos rédacteurs et nos membres afin de vous aider à évoluer dans le jeu. Du contenu exclusif et made in Fureur alimente aussi notre portail rédactionnel Eternal Crusade.